Archives de catégorie : Manifestations scientifiques

JE “Le Livre comme objet du transfert culturel à la première modernité”

Le vendredi 3 juin aura lieu une journée d’études intitulée “Le Livre comme objet du transfert culturel à la première modernité : acteurs, commerce, pratiques” organisée par Helga MEISE et Jean-Louis Haquette à la Bibliothèque Carnégie.

Veuillez trouver l’affiche et le programme de la journée d’études en cliquant sur le lien suivant : 220603 Programme JE Livre A5.

Festival “Marlowe”

Le projet comprend un colloque et une lecture/mise en espace à La Comédie de Reims avec des retombées à la fois sur le plan culturel et scientifique.

Le « Marlowe Festival/Festival Marlowe » aura lieu à Reims et à Paris du 16 au 21 mai 2022.

Consacré à l’œuvre du poète et dramaturge Christopher Marlowe (1564-1593), ce festival comprendra des lectures-spectacles des œuvres de Marlowe, à la Comédie de Reims et à l’Oratoire du Louvre, des visites, des conférences, ainsi que deux colloques internationaux :

– À Reims : « Marlowe and the Topicality of Textual Encounters »
Du 16 au 18 mai 2022, colloque en anglais.

– À Paris : « Représentations et usages du Massacre de la Saint Barthélemy en Europe et dans le monde » (1572-2022)
Du 19 au 21 mai 2022, colloque bilingue, interdisciplinaire

Le Festival Marlowe/Marlowe Festival est le fruit d’une collaboration entre des chercheurs des universités de Reims Champagne-Ardenne, Sorbonne Nouvelle, Sorbonne Université et University of Kent.

Comité scientifique et artistique du projet pour l’URCA
Christine Sukic, Professeur de littérature anglaise, URCA, CIRLEP
Elen Riot, Maitre de conférences en Sciences de gestion, URCA, REGARDS

Site du festival

Colloque “Res per nomen”

8ème Colloque International Res per nomen 

Polysémie et référence

9 et 10 juin 2022

Lieu

Amphithéâtre de la Maison de la recherche, bât. 13, Campus Croix Rouge, 57 Rue Pierre Taittinger, Reims.

Organisateurs

Emilia Hilgert, Silvia Palma, Georges Kleiber, Pierre Frath, René Daval

Secrétariat : Carole Schmitz / Stéphanie Hatat

carole.schmitz@univ-reims.fr/ stephanie.hatat@univ-reims.fr

Site : http://www.res-per-nomen.org/

Veuillez trouver ci-dessous les détails pratiques ainsi que le programme définitif :

RPN8 précisions pratiques (sans programme)

Programme définitif

 

JE Erreur(s) et invention(s) II

2e Journée d’études Erreur(s) et Invention(s)

Organisée par Christine Sukic (CIRLEP EA 4299) avec le soutien de PRISMES (EA4398)

vendredi 21 janvier 2022

Attention, changement : la journée aura lieu en visioconférence.  Inscription auprès de Christine Sukic pour obtenir le lien Zoom : christine.sukic@univ-reims.fr

 

PROGRAMME

10h00-10h30 : Accueil des participants

Séance présidée par Lynn Sermin Meskill (Université de Paris)

10h30-11h00 : Jean-Jacques Chardin (Université de Strasbourg) : « Erreurs, errances et lectures de l’emblème ».

11h00-11h30 : Rémi Vuillemin (Université de Strasbourg) : « Erreur pétrarquiste et inventio poétique: les ambiguïtés du recueil de sonnets amoureux des années 1590 »

11h30-12h00 : Laetitia Sansonetti (Université Paris Nanterre, IUF) : « Erre-t-on vraiment quand on erre ? The Faerie Queene (Edmund Spenser, 1590), ou  l’interprétation en mouvement »

12h00-12h30 :        Discussion

12h45-14h30 :        Déjeuner

Séance présidée par Laetitia Coussement-Boillot (Université de Paris)

14h30-15h00 : Séverine Reyrolle (Université de Reims Champagne Ardenne) : « Vers les Merveilles par l’erreur : du Retable de Cervantes (1615) au Tableau de Prévert (1949)».

15h00-15h30 : Christine Sukic (Université de Reims Champagne Ardenne) : « The Revenge of Bussy d’Ambois (1613) de George Chapman : pour un théâtre de l’erreur ».

15h30-16h00 : Aurélie Griffin (Université de Paris III Sorbonne Nouvelle) : « Erreur, liberté et invention dans The Tragedy of Mariam de Elizabeth Cary (1613) »

16h00-16h30 :  Discussion et pause

16h30 : Présentation d’ouvrages de la Carnegie.

Inscription obligatoire : christine.sukic@univ-reims.fr

Passe sanitaire obligatoire pour entrer à la Bibliothèque Carnegie.

appel Res per nomen VIII

Le CIRLEP – EA 4299 (Université de Reims Champagne – Ardenne) et l’USIAS (University of Strasbourg Institute for Advanced Studies)

organisent le 8ème Colloque International Res per nomen 

sur le thème

Polysémie et référence

du 9 au 11 juin 2022

Appel-RPN8 prêt à envoyer

Organisateurs

Emilia Hilgert, Silvia Palma, Georges Kleiber, Pierre Frath, René Daval

Secrétariat : Carole Schmitz / Stéphanie Hatat 

carole.schmitz@univ-reims.fr/ stephanie.hatat@univ-reims.fr

Site : http://www.res-per-nomen.org/

Conférenciers confirmés

Valérie Aucouturier, Université Saint-Louis, Bruxelles

Carmen Pineira, Université d’Arras

María Isabel González Rey, Université de St Jacques de Compostelle

Pierre Frath, Université de Reims

Dates

– Réception des propositions de communication : 7 janvier 2022

– Notification d’acceptation ou de refus : 11 février 2022

– Publication du programme :  25 avril 2022

Soumettre une proposition de communication

Les participants sont invités à soumettre une proposition en anglais ou en français, qui ne dépassera pas 500 mots, bibliographie minimale comprise (6 titres). Elle sera rédigée en Times New Roman 12, interligne simple. Merci d’indiquer sur une page séparée le titre de la proposition, le nom de l’auteur (ou des auteurs) et les coordonnées professionnelles. Les présentations dureront 30 minutes, dont 10 minutes pour les questions. Une sélection sera faite par le comité éditorial parmi les présentations après le colloque, et leurs auteurs seront ensuite invités à rédiger un article pour un ouvrage de la collection Res per nomen.

Envoyer à : emilia.hilgert@univ-reims.fr et silvia.palma@univ-reims.fr

Inscription en ligne au colloque à partir du 31 mars 2022

– Enseignant chercheur : 100 euros

– Doctorant : 60 euros

Ce prix comprend l’inscription, le programme avec les propositions d’articles, les pauses café, les repas de jeudi et vendredi midi, ainsi que et le pot du samedi. Un dîner de gala sera organisé le vendredi soir. Prière de noter que ce repas doit être payé en plus (50 euros). Les paiements peuvent se faire par chèque, bon de commande ou virement bancaire.

Lieu

Amphithéâtre de la Maison de la recherche, bât. 13, Campus Croix Rouge, 57 Rue Pierre Taittinger, Reims.

Journée Paroles retranchées

Programme de la deuxième Journée (Écritures, UL-Metz), organisée par Valentina Litvan (Écritures, Université de Lorraine, Metz) & Marta Waldegaray (CIRLEP, URCA)

Paroles retranchées (écritures du silence)
Jeudi 7 octobre 2021!
Salle Simone Veil, Île du Saulcy, Metz

Participer à la réunion sur Zoom
https://univ-reims-fr.zoom.us/j/99718772443?pwd=OEEveHdicWRqd01tYVpoSkgxZWJydz09
ID de réunion : 997 1877 2443
Code secret : 923589

PROGRAMME

9h00 Accueil des participants

9h30 – 9h50 Paul-Henri GIRAUD
«La mise en page du silence dans la poésie récente d’Alberto Blanco»

9h50 – 10h10 Claire HENDRICKX (Université de Bretagne Occidentale)
« Claude Vigée : rendre le silence pulsant »

10h10 – 10h30 Edgardo DOBRY (Université de Barcelone, Espagne)
« Escucho con mis ojos a los muertos : la voz silenciada en el poema »

Discussion et pause

11h10 – 11h40 Virginie PODVINE
« Tipologie de la mise en mots de la douleur chez Marguerite Duras »

11h40 – 12h Bruno TRENTINI (Université de Lorraine)
« L’art pris à défaut par l’artiste – la perturbation d’Aníbal López »

12h – 12h20 Virginia DE LA CRUZ (Université de Lorraine)
« Poétiques du silence. Auras anónimas de Beatriz González et Requiem NN de Juan Manuel Echavarría »

Discussion et déjeuner

14h30 – 14h50 Hervé GOERGER (Université de Princeton, États-Unis)
« Le silence de Dieu dans Règne Animal »

14h50 – 15h10 Marys HERTIMAN (Université Paris 8)
« Paroles subalternes et voix communautaires dans la BD française contemporaine »

15h10 – 15h30 Marie GOURGUES (Université de Caen)
« Silencio e ignorancia en Esas vidas de Alfons Cervera »

Discussion et pause

16h10 – 16h30 Daniel CLAVIJO (Université EAFIT de Medellín, Colombie)
« Los silencios del discurso: el decir poético frente a la palabra pública sobre la experiencia del daño en Colombia »

16h30 – 16h50 Solenne MONTIER (ENS de Lyon)
« Ce qui est tu(é) : les déflagrations du mutisme (Hélène Lenoir, Laurent Mauvignier) »

16h50 – 17h10 Moufida SAADI (École Normale Supérieur de Bouzaréah, Alger, Algérie)
« L’Africain : le silence de la dissimulation et de la dénonciation »

Discussion et clôture

Journée Agnès Varda

Journée d’étude co-organisée par Fabrice Bourlez (ESAD), Véronique Le Ru (CIRLEP-URCA) et Brigitte Rollet (Sciences Po Reims) dans le cadre du partenariat CIRLEP-ESAD

La journée sur Agnès Varda était programmée en mars 2020 pour commémorer le premier anniversaire de sa mort. En raison du premier confinement, cette journée a été annulée et reprogrammée le 31 mars 2021, soit deux ans et deux jours après sa mort survenue le 29 mars 2019. Deux ans après donc pour reprendre le titre du film de 2002 réalisé deux ans après Les Glaneurs et la Glaneuse, documentaire sur son documentaire où Varda s’intéresse à ce que sont devenu.e.s les glaneurs et glaneuses rencontrées lors du premier film. Nous aimerions aujourd’hui être les Glaneuses de la Glaneuse et retrouver l’insoutenable légèreté de l’être qu’elle exprime dans chacun de ses films.

Deux ans après sa mort pour nous aujourd’hui, mais aussi deux mois avant sa mort pour la Cinémathèque française qui, dans une intuition sûre, avait proposé de passer quinze jours avec Agnès
Varda du 16 au 28 janvier 2019. La Cinémathèque rendait ainsi hommage/femmage à la réalisatrice proche du mouvement dit de la Rive Gauche, contemporain de la Nouvelle Vague. Agnès Varda a
notamment réalisé La Pointe courte en 1955, Cléo de 5 à 7 en 1962, Ulysse en 1984, (César du meilleur court métrage documentaire), Sans toit ni loi en 1985 (Lion d’or à la Mostra de Venise), Jacquot
de Nantes en 1991, Les Glaneurs et la Glaneuse en 2000, Deux ans après en 2002, Les Plages d’Agnès en 2008 (César du meilleur film documentaire) et Visages, villages en 2017. L’ensemble de son oeuvre cinématographique est récompensé par un César d’honneur en 2001, par le prix René Clair de l’Académie française en 2002, par une Palme d’honneur au Festival de Cannes de 2015, par un Oscar d’honneur reçu en 2017 et par la Caméra de la Berlinale en 2019.

PROGRAMME

10h-10h20 : Accueil
Thomas Nicklas, directeur du CIRLEP-URCA, et Raphaël Cuir, directeur de l’ESAD de Reims

Modération de la matinée : Véronique Le Ru (CIRLEP-URCA)

10h20-11h : Brigitte Rollet (Sciences Po-Campus de Reims) : «Agnès Varda : une vie en images et en mots»

11h-11h40 : Florence Tissot (Cinémathèque française) : «Postérité d’Agnès Varda»

11h50-12h30 : Florence Colombani (Journaliste écrivaine) : «Figures du couple dans l’oeuvre d’Agnès Varda»

12h30-14h : Pause déjeuner

Modération de l’après-midi : Fabrice Bourlez (ESAD de Reims)

14h-14h40 : Anne-Elisabeth Halpern (MCF en Lettres à l’URCA) :
« À propos du film L’une chante, l’autre pas »

14h40-15h20 : Julia Fabry (Collaboratrice artistique d’Agnès Varda): « Agnès Varda plasticienne »

15h20-15h50 : Fabrice Bourlez, Véronique Le Ru et Brigitte Rollet :
Discussion générale et conclusions de la journée

Compte tenu de la crise sanitaire, cette journée d’étude aura lieu uniquement par visioconférence sur Zoom.
Pour vous inscrire et recevoir les informations de
connexion : kristell.blache-comte@reims.fr

Pour télécharger le programme: Journée Agnès Varda_programme-1

 

XLIII Congrès international de l’Institut de littérature ibéro-américaine (IILI)

Reporté pour cause de COVID-19 au 06-09 juillet 2021

« Cuerpos : miradas poéticas, significaciones políticas »

 du 6 au 9 juillet 2020
Campus Croix Rouge (Reims)

 Le XLIII Congrès international de l’Institut de littérature ibéro-américaine porte sur un champ de recherche large et fécond au carrefour d’un faisceau de disciplines: la sociologie, l’anthropologie, l’histoire politique et socioculturelle, les arts (littérature, photographie, cinéma). La problématique du Congrès privilégiera un sujet majeur de notre époque : la scripturalité du corps, non seulement comme objet extérieur de contemplation qui peut motiver la réflexion intellectuelle ou le travail artistique, mais aussi comme support de l’écriture. Le Congrès s’interrogera sur les façons dont les corps sont sémiotisés et idéologisés, les approches pouvant venir de perspectives multiples. L’étude de ces opérations ouvre au moins sur trois problématiques, certes enchevêtrées dans les pratiques, mais qu’on peut distinguer d’un point de vue analytique :

I) Corps, écritures critiques
II) Corps et trames politiques
III) Corpus, cartographies littéraires

Le Congrès se déroulera du 6 au 9 juillet 2020 sur le Campus Croix Rouge de l’Université de Reims Champagne-Ardenne.

Chronogramme du Congrès

Avant le Congrès :
* Envoi de propositions : du 1er juin au 30 octobre 2019.
* Réponse d’acceptation ou refus de la proposition : mi-décembre 2019.
* Inscription : du 6 janvier au 1er mars 2020.
* Diffusion du programme provisoire : entre le 20 et le 31 mars 2020.

Après le Congrès :
* Date limite pour soumettre les articles au Comité scientifique: 20 de novembre de 2020.
* Réponse du Comité scientifique (approbation/demande de modifications/refus de l’article) : du 15 au 30 de avril 2021.
* Remise des articles retenus, dans leur version définitive : 31 mai 2021.

Langues du Congrès (communications, articles) : espagnol, portugais.

Comité d’organisation :

Marta Waldegaray (Présidente du Congrès) : marta-ines.waldegaray@univ-reims.fr
Audrey Louyer : audrey.louyer@univ-reims.fr
Sonia Fernández Hoyos : sonia.fernandez-hoyos@univ-reims.fr

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site web du Congrès (en espagnol) : https://www.univ-reims.fr/minisite_181/

Colloque annuel de la SOFEIR 2020: 13-14 mars 2020

Le prochain colloque annuel de la Société Française d’Etudes Irlandaises (SOFEIR) aura lieu les 13 et 14 mars 2020.

Thème : “Irlande : spectres et chimères. Ireland: Spectres and Chimeras”.

Invités: Claude Fierobe (U. de Reims), Christina Morin (U. de Limerick), Paul Lynch (écrivain)

Sites d’inscription en ligne:
 – en français : https://colloques.univ-reims.fr/colloque/inscriptionEtape1.jsp?locale=fr&semId=SOFEIR-2020
 – en anglais : https://colloques.univ-reims.fr/colloque/inscriptionEtape1.jsp?locale=en&semId=SOFEIR-2020

JE De la pertinence de la formule en linguistique

Journée d’étude organisée par le séminaire Res per Nomen du CIRLEP EA 4299, Université de Reims Champagne–Ardenne &
la Chaire Sciences du langage de l’Institut d’études avancées (USIAS), Université de Strasbourg

22/23 novembre 2019
Maison de la Recherche, Salle R240
Campus Croix-Rouge, Reims

 

VENDREDI 22.11.2019

15-15.30 : Georges KLEIBER (USIAS – Université de Strasbourg) :
« Le marqueur formulaire comme on dit »

15.30-16 : Charlotte SCHAPIRA (Technion – Institut de Technologie d’Israël) : « Le proverbe dans l’argumentation »

16-16.30 : Martin RIEGEL (Université de Strasbourg) :
« Qui a bu boira, Qui vivra verra, etc. Une formulation parémique revisitée »

16.30-16.45 : pause café

16.45-17.15 : Marc BONHOMME (Université de Berne, Suisse) :
« L’euphémisme redéfini comme une formule discursive »

17-15-17.45 : Pierre FRATH (Université de Reims Champagne – Ardenne) : « Formules et lexicalisation »

 

SAMEDI 23.11.2019

9.30-10 : Elise LOUVIOT (Université de Reims Champagne – Ardenne) : « La formule médiévale au croisement des frontières disciplinaires »

10-10.30 : Pascale MASSÉ-ARKAN (Université de Bordeaux) :
« Présentation de quelques constructions formulaires en français médiéval »

10.30-11 : Daciana VLAD (Université d’Oradea, Roumanie) :
« Tours formulaires dialogiques à orientation discursive polémique »

11-11.15 : pause café

11.15-11.45 : Emilia HILGERT (Université de Reims Champagne – Ardenne) : « Forme et formule : le linguistique et le non linguistique »

11.45-12.15 : Silvia PALMA (Université de Reims Champagne – Ardenne) : « Synthèse des contributions »

 

Vous pouvez télécharger le programme en cliquant ici.

JE Appropriations et pratiques de la diversité linguistique et culturelle en Europe

Journée d’Etudes Internationale sur le plurilinguisme et l’intercompréhension
29 novembre 2019 – 08h30-16h45

Appropriations et pratiques de la diversité linguistique et culturelle en Europe
Erwerb und Praxis sprachlicher und kultureller Vielfalt in Europa

Eric Castagne – Université de Reims Champagne-Ardenne
& Johannes Müller-Lancé – Universität Mannheim

Pendant des siècles, l’individu n’a connu que deux espaces : la Terre au niveau macro et le territoire au niveau micro. Mais au cours du XXe siècle, et tout particulièrement après la seconde guerre mondiale, va se développer ce que Lévy (1997) appelle le “troisième espace anthropologique”, l’« espace des marchandises », qui va mener jusqu’à la mondialisation. À la fin du XXe siècle, l’Européen type vit dans l’espace élargi des marchandises à la vitesse de l’avion : le monde est devenu un village et l’urgence est devenue le régime normal de fonctionnement (Nicole Aubert et Christophe Roux-Dufort : 2003). L’une des conséquences et non la moindre fut que l’espace de l’individu va passer d’un espace monolingue et monoculturel à un espace multilingue et multiculturel. L’apparition ici ou là de zones internationales et multilingues sur les territoires nationaux (aéroports, gares ferroviaires, routières ou maritimes, universités, laboratoires de recherche, entreprises multinationales, hôtels, restaurants, campings, etc.) a multiplié les interactions entre les individus, entre les langues et entre les cultures. Les flux migratoires pour ne pas dire les déplacements de population ne cessent de croître dans le monde. En Europe par exemple, la chute du mur de Berlin et du rideau de fer ainsi que la création de l’espace Schengen ont transformé depuis bientôt trente ans les échanges transfrontaliers et tout particulièrement certains pays en nouvelles zones de mobilité. Dans son dernier rapport publié en 2018 sur la population internationale de migrants dans le monde, l’OIM annonce 244 millions de migrants, soit 3,3% de la population mondiale. Dans son dernier rapport publié en 2018, Eurostat dénombre 36,9 millions de personnes nées en dehors de l’UE et vivant dans un État membre de l’Union, et 21,6 millions de personnes résidant dans un État membre de l’Union et ayant la nationalité d’un pays tiers, soit 4,2 % de la population de l’UE.
Dans un tel environnement complexe, au centre des préoccupations humaines se situent des enjeux plurilingues et interculturels en termes d’appropriation naturelle ou encadrée par les institutions, de pratiques opérationnelles ou stratégiques, de représentation individuelle ou collective, d’intercompréhension ou d’interaction, de mobilité privée ou professionnelle, d’inclusion sociale ou professionnelle. Ces enjeux se manifestent par des besoins de formation et de professionnalisation et par une nécessité de production de connaissances au service du monde l’éducation et de l’entreprise.

Programme prévisionnel

08h30 – Accueil

08h45-09h00 – Inauguration par un membre de l’institution

09h00-09h15 – Eric Castagne (CIRLEP EA4299 – Université de Reims Champagne-Ardenne – France) & Johannes Müller-Lancé (Universität Mannheim – Allemagne) : Présentation et perspectives de l’axe de recherche collaboratif Reims-Mannheim Multilinguisme, Plurilinguisme et Intercompréhension – Mehrsprachigkeit und Interkomprehension (MPIMI)

09h15-10h00 – Clémentine Abel (Universität Freiburg – Allemagne) :
Les cursus scolaires plurilingues – garants du développement d’« identités plurales » et de « multilittéracies » ?

10h00-10h45 – Séverine Behra (Université de Lorraine – ATILF UMR 7118 – France) : Diversités et mobilité : quels enjeux pour l’école ?

10h45-11h00 – Pause café

11h00-11h45 – Claudia Polzin & Christina Reissner (Universität des Saarlands – Allemagne) : Formation en intercompréhension en Sarre : dix ans de transfert du savoir

12h00-14h00 – Pause méridienne

14h00-14h45 – Stavros Kamaroudis (Université de la Macédoine Occidentale – Grèce): La lecture, toujours la lecture! En “glissant” vers une autre langue…

14h45-15h30 – Michaël Oustinoff (LIRCES, Université Nice-Sophia Antipolis, Membre d’Université Côte d’Azur – France) :
Du monolinguisme du village global à la rebabélisation du monde : la place centrale de l’intercompréhension à l’heure de l’Intelligence Artificielle (IA)

15h30-15h45 – Pause café

15h45-16h30 – Lukas Eibensteiner (Universität Mannheim – Allemagne) : Le paysage linguistique de Strasbourg : l’intercompréhension de l’Alsacien dans le domaine de la gastronomie

16h30-16h45 – Débat général et clôture de la journée

Informations générales
Lieu : Campus Croix Rouge – UFR Lettres et Sciences Humaines
57 rue Pierre Taittinger – 51100 Reims
Bâtiment 17 – salle du conseil (susceptible de changement)
Renseignements : Contacter Patricia Oudinet