Portraits de Dorian Gray: Le texte, le livre, l’image.

Les membres du CIRLEP félicitent chaleureusement leur collègue Xavier Giudicelli, dont l’ouvrage Portraits de Dorian Gray a reçu le prestigieux prix de la recherche SAES/AFEA 2017.

Portraits de Dorian Gray

« Ce portrait en pied, inquiétant, d’un Dorian Gray hantera […] », écrit Stéphane Mallarmé à Oscar Wilde en avril 1891. The Picture of Dorian Gray, unique roman d’Oscar Wilde, conte l’histoire d’un portrait qui touche aux limites de la représentation. Le tableau s’inscrit dans le texte sous le mode de l’allusion, voire de l’absence. Toile trouée, centre vide autour duquel tout le roman s’articule, le portrait de Dorian Gray lance aux artistes un défi qu’ils ont été nombreux à tenter de relever.

Au croisement des études littéraires, de l’histoire du livre et des arts, cet ouvrage rend compte des métamorphoses d’un texte qui s’apparente à un mythe moderne et qui a connu une extraordinaire postérité. L’analyse de ces portraits de Dorian Graypermet également de retracer une histoire de la place de l’image dans le livre depuis la fin du XIXe siècle jusqu’au début du XXIe siècle, du livre de bibliophile des années 1920 au roman graphique contemporain. Peindre un portrait de Dorian Gray ne peut se faire que par références à des codes et des modèles esthétiques, offrant ainsi un aperçu de l’histoire des représentations au XXe siècle, des volutes Art Nouveau aux films expressionnistes, des portraits mondains aux « écorchés » de Bacon.

À travers l’étude d’un cas à la fois atypique et exemplaire, Xavier Giudicelli mène une réflexion sur les rapports qui se tissent entre texte et image au sein du livre. Texte et iconographie s’associent afin de proposer de nouvelles perspectives sur The Picture of Dorian Gray : la réflexion s’incarne dans l’objet même que ce livre constitue.

Consulter le site de l’éditeur pour plus d’informations sur cet ouvrage.



Citer ce billet
E. Louviot (2017, 26 septembre). Portraits de Dorian Gray: Le texte, le livre, l’image. Les Cahiers du CIRLEP. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mu2f