La Question sociale à l’ordre du jour. Sociétés et économie entre représentations et conceptualisation : France / Allemagne 1830-1848

Dans le cadre d’un programme de formation-recherche du CIERA intitulé L’héritage des Lumières à l’époque du Vormärz : conflits, stratégies, réseaux et matérialité (1830-1848), le CIRLEP EA 4299 organisera des journées d’études, les 25 et 26 novembre 2016, à l’Université de Reims.

La manifestation portera sur

La Question sociale à l’ordre du jour. Sociétés et économie entre représentations et conceptualisation : France / Allemagne 1830-1848.

PROGRAMME

Vendredi 25 novembre 2016

13h30Accueil

14h00-18h30Heinrich Heine, Georg Büchner, Franz Gräffer

François Genton (Université Grenoble Alpes) : Les Tisserands de Silésie (1844) de Heinrich Heine et le Chant des ouvriers (1846) de Pierre Dupont. Chanter la lutte des classes avant 1848, une perspective comparée.

Bernd Füllner (Bergische Universität Wuppertal) : Genese und Rezeption von Heines Weberlied.

Camille Jenn-Gastal (Université de Reims Champagne-Ardenne) : Georg Büchner et la question sociale.

Laure Gallouet (Université Toulouse Jean-Jaurès) : Franz Gräffer et la question sociale du Vormärz en Autriche.

Samedi 26 novembre 2016

9h00-10h30Louise Otto-Peters, Karl Gutzkow

Wolfgang Fink (Université Lyon 2) : ‚Schloss und Fabrik‘. Sozialer Roman am Beispiel Louise Otto-Peters’.

Thomas Bremer Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg) : Frühsozialisten bei Gutzkow.

11h00-12h30 Penser le changement I : regards croisés franco-allemands

Françoise Knopper (Université Toulouse Jean-Jaurès) : La relation de voyage entre tourisme et enquête sociale : sur les traces de quelques voyageurs allemands en France à l’époque du Vormärz.

Ludolf Pelizaeus (Université de Picardie Jules Verne) : Unruhen, Rebellionen und Antworten in Südwestdeutschland von der Französischen Revolution bis Georg Büchner.

14 h00-15 h 30Penser le changement II : philosophie / politique / histoire

Norbert Waszek (Université Paris 8) : Die ‚soziale Frage‘ von Hegel zu Lorenz von Stein.

Thomas Nicklas (Université de Reims Champagne-Ardenne) : Karl von Rotteck et le syntagme ‚denkender Geschichtsfreund‘. Réflexion historique et action politique à l’ombre des Lumières en Allemagne du Sud (1830-1848).

15h30 – Bilan et clôture de la journée d’études

LIEU

Université de Reims Champagne-Ardenne
Campus Croix Rouge – Bâtiment 13 – Salle R240
57, rue Pierre Taittinger – Reims
Tram A ou B – Arrêt : “Campus Croix-Rouge”

DATES

vendredi 25 et samedi 26 novembre 2016