1er colloque « Marie de Guise (1515-1560), un itinéraire européen, de Bar-le-Duc à Reims »

ANNONCE

MariedeGuise_AfficheMarie de Guise occupe une place historique qui, sans être centrale, se trouve au cœur des bouleversements politiques et religieux de l’Europe du XVIe siècle. Sa vie met en lumière les fractures épistémologiques de la première modernité, entre un âge finissant et de nouveaux types de représentation. Elle participe à la politique européenne sous l’influence de ses frères François et Charles de Lorraine-Guise en devenant un élément primordial de la politique d’expansion de la famille de Guise. Se retrouvant reine dans un pays qui n’est pas le sien, l’Écosse, elle est confrontée au développement du protestantisme alors qu’elle est issue d’une des familles catholiques les plus puissantes d’Europe.

Née à Bar-le-Duc et d’abord destinée à la vie religieuse, Marie de Guise, sans doute sous l’influence de son père Claude (ou de son oncle Antoine), épouse Louis d’Orléans, duc de Longueville, mariage qui permet à la famille de Guise un rapprochement avec le pouvoir royal. Marie de Guise passe du couvent à la cour de France. Après la mort du duc, elle épouse le roi d’Écosse Jacques V et devient le lien qui unit France et Écosse, cette alliance ayant déjà été présente pendant la guerre de Cent ans, face à la couronne anglaise. Elle effectue ensuite un séjour en France (1550-1551), avant de retourner en Écosse où elle meurt. Son corps revient en France puisqu’elle est enterrée à Reims en 1560.

Il s’agira, au cours de ce colloque organisé en deux journées, de tracer l’itinéraire d’une femme ancrée dans une réalité historique régionale, mais aussi dans l’histoire des bouleversements politiques et religieux de l’Europe du XVIe siècle. Le colloque s’adresse aux spécialistes d’histoire, d’histoire de l’art et de littérature, ou à tout chercheur s’intéressant à la culture matérielle, politique, religieuse et sociale de cette période et aux représentations de Marie de Guise.

La première journée du colloque, qui aura lieu à Bar-le-Duc, se concentrera sur l’entourage de cette famille qui connaît un processus d’ascension avec la victoire de Nancy sur Charles le Téméraire en 1477, et en 1484 quand le duc René II devient duc de l’ancienne maison rivale de Bar. Cette union personnelle permet d’entrer dans le jeu diplomatique européen, et cette région devient stratégique au moment où se dessine une nouvelle frontière entre les espaces catholiques et protestants. Antoine et Claude ‒ le père de Marie ‒ font le choix d’un catholicisme intransigeant en étant victorieux des paysans allemands et protestants en 1525 à Saverne. La Lorraine devient un État ultracatholique où le protestantisme n’est pas toléré, et la branche cadette des Guise reprend cette politique lors de son installation en France. Un axe d’étude important est celui de l’éducation humaniste de Marie pendant ses années lorraines, et comment lui est inculqué cette distance avec la religion réformée.

PROGRAMME

9h30Ouverture

Bertrand PANCHER, Député-maire de Bar-le-Duc

Juliette BOUCHOT, Adjointe au maire à la culture et au patrimoine

10h00 – Première séance
Présidence : Christine SUKIC (Université de Reims Champagne-Ardenne, CIRLEP)

Stefano SIMIZ (Université de Lorraine, CRULH) : Le Barrois et la Lorraine au XVIe siècle. État de l’art et interrogations historiographiques

Bruno MAES (Université de Lorraine, CRULH) : Éduquer une princesse lorraine. Les idées politiques et religieuses des Guises

Marjorie MEISS-EVEN (Université Lille 3, IRHiS) : Un mois dans la vie de Marie de Guise (juin 1532)

Éric DUROT (Docteur en histoire moderne, Paris) : La fratrie des Guises. Un réseau en action

12h30Pause-déjeuner

14h30 – Seconde séance
Présidence : Etienne GUIBERT (Responsable du Musée Barrois, Bar-le-Duc)

Annette BÄCHSTÄDT (Doctorante, Université de Reims Champagne-Ardenne, CIRLEP ) : Marie de Lorraine-Guise dans l’historiographie européenne. Une princesse entre la France et les Iles britanniques

Alain MORGAT (Directeur des AD Haute-Marne, Chaumont) : Le douaire de Marie Stuart, Reine d’Écosse, dans l’actuelle Haute-Marne

16h15Mots de clôture provisoire

Thomas NICKLAS (Université de Reims Champagne-Ardenne, CIRLEP) : La naissance, à Bar-le-Duc, d’un projet de recherche interdisciplinaire et international

16h30 – Visite guidée du Musée Barrois par Etienne Guibert

DATE

vendredi 09 octobre 2015

LIEU

Musée Barrois
Esplanade du château
Rue François de Guise – Bar-le-Duc

TÉLÉCHARGEMENTS

| Programme de la journée d’étude
Affiche de la journée d’étude