Les langues philosophe

Langues philosophes copieDirigé par Céline Denat et Patrick Wotling, le séminaire « Les langues philosophes » accueille et discute des travaux se proposant d’étudier les logiques spécifiques en fonction desquelles s’organisent et se structurent les modes d’organisation de la réflexion philosophique, ainsi que les crises à l’occasion desquelles émergent ces déplacements.

C’est non seulement, en effet, à la faveur de renouvellements de problématiques, mais tout autant en fonction de révisions, souvent radicales, des schèmes de pensée mêmes gouvernant l’investigation que se constituent, sous forme de systèmes ou non, les types majeurs de positions philosophiques. C’est tout spécialement le cas dans la philosophie allemande du XIXe et du XXe siècles, où se succèdent avec une intensité inégalée, à la suite de la brèche opérée par la perspective transcendantale de Kant, les « révolutions dans la manière de penser ».

Simultanément, le séminaire interroge les rapports réciproques entre langage, langues, et élaboration de ces modes de réflexion repensés. Tout ce qui est pensé peut-il en effet se formuler linguistiquement, particulièrement lorsqu’interviennent des formes de réflexion novatrices ? Mais d’autre part, tout ce qui est formulable peut-il se transmettre indifféremment en toute langue ? Peut-être y aurait-il plus qu’une boutade dans le mot du penseur qui se veut secrétaire de l’absolu —« ces choses-là ne se disent pas en français » ? Les deux questions pourraient bien être liées : quelle langue parlent les philosophes ? Et quel mode de pensée mettent-ils en œuvre ?

Responsables

Patrick Wotling (Patrick.wotling@univ-reims.fr)
Céline Denat (celine.denat@univ-reims.fr)

Membres

Saverio Ansaldi ; Fionn Bennett ; Clément Bertot ; Céline Denat ; Laurent Esmez ; Alexandre Fillon ; Florent Franchette ; Tahir Karakas ; Lucie Lebreton ; Leslie Lecossois ; Véronique Le Ru ; Dominique Mathis ; Laurent Muller ; Emmanuel Salanskis ; Michel Terestchenko ; Anne-Gabrièle Wersinger ; Patrick Wotling

Présentation

| Les langues philosophes

Calendrier des séminaires 2014-15

Jeudi 20 novembre, 15h30 :

Mohamed Ben Arous (Institut Supérieur des Sciences Humaines de Tunis) : «  Considérations sur le Discours décisif d’Averroès »

&

Luis Rubira (Université Fédérale de Pelotas, Brésil) : « La réflexion et la langue philosophique de Nietzsche : l’aurore et le crépuscule de la pensée »

Jeudi 12 février, 15h30 :

Clément Bertot (Université de Louvain) : « De l’oubli de la Vie à la mémoire immémoriale : un statut méthodologique de la réminiscence chez Michel Henry ? »

&

Alexandre Fillon (Université de Reims) : « La dynamique de l’expression chez Merleau-Ponty : une approche phénoménologique des rapports entre le langage et la pensée »

Jeudi 26 mars, 15h30 :

Alain Seguy-Duclot (Université François Rabelais, Tours) : « Symbolique des noms propres »

&

Benedetta Zavatta (CNRS, ITEM, Paris) : « Sur l’origine de la théorie conceptuelle de la métaphore dans la sémantique allemande »

 

Calendrier des séminaires 2008-2014

Cliquer ICI pour visualiser le calendrier des séminaires 2008 à 2014

 

______________________________________________________

 

Calendrier des séminaires 2013-14

 

Mercredi 27 novembre 2013, 13h30-15h30 (double séance) :

Christophe Bouriau (Université de Nancy II) : « Schopenhauer et les lapsus des philosophes »

Martine Béland (Collège Edouard-Montpetit, Longueil/Centre canadien d’études allemandes et européennes, Université de Montréal) : « Pourquoi lit-on encore ? Réflexions sur l’acte de lecture philosophique »

Mardi 4 février 2014, 15h30-17h30 (séance double) :

Shize Yu (Université de Strasbourg) : « Le problème de la rationalité dans l’écriture chinoise et son système »

Jean-Baptiste Lucéa  (Université de Strasbourg) : « Heidegger : D’un possible dialogue avec la pensée japonaise »

Mardi 18 février 2014, 15h30-17h30 (séance double) :

Véronique Le Ru (Université de Reims) : « Voltaire interprète de Newton »

Fionn Bennett  (Université de Reims) : « Langage puis pensée, ou plutôt l’inverse ? Mise à l’épreuve de la théorisation par un cas d’étude concret »

Mardi 18 mars 2014, 15h30-17h30 :

André Jacob (professeur émérite, Université de Nanterre) : « Linguistique et axiogenèse »

Mardi  15 avril 2014 (sous réserve), 15h30 :

Mohamed Ben Arous (Institut Supérieur des Sciences Humaines de Tunis) : «  Le langage à l’épreuve de la Philosophie et du Mysticisme – Le legs de la pensée islamique »